VidéoNystagmoGraphie

Définition

La vidéonystagmoscopie est un test utilisé pour détecter les troubles de l’équilibre et de la coordination des yeux. Il consiste à enregistrer les mouvements des yeux lorsque le sujet regarde des images ou des objets en mouvement, ou encore des lumières clignotantes. Cela permet de détecter des anomalies telles que des nystagmus, des strabismes, des troubles de la réflexion oculaire, des troubles de la vision binoculaire, etc. Ce test est souvent utilisé pour diagnostiquer les troubles de l’équilibre, les troubles de la coordination oculaire et les troubles de la vision. Il peut également être utilisé pour suivre l’évolution de ces troubles au fil du temps.

Présentation du Framiscope

Le FRAMISCOPE® est le masque vidéonystagmoscopique fabriqué et commercialisé par la société FRAMIRAL.

Ce dispositif est utilisé dans le cadre d’exploration de patients présentant des troubles d’instabilités, déséquilibres, ou vertiges en position statique ou dynamique : Manœuvres diagnostiques de mise en évidence, Examens posturographiques statiques et Dynamiques, Manœuvres libératoires Semont Toupet, Epley et autres…

Cet appareil permet de créer une chambre noire ou non et, par émission d’une lumière infrarouge proche, il est capable de :

  • Visualiser (en noir et blanc) tout mouvement oculaire, par exemple un nystagmus spontané ;
  • Observer la fluidité des poursuites lentes ou rapides des yeux et de noter l’existence de saccades lors de ces mêmes poursuites ou des mouvements rapides de la tête ;
  • Visualiser un nystagmus post HST (Head Shaking Test), si asymétrie vestibulaire ;
  • Visualiser un nystagmus per-rotatoire et post-rotatoire, dans le cas de la version sans fil, plus fonctionnelle, et tous les mouvements de l’œil à la marche, en mouvement ou lors de certains mouvements de tête.

L’enregistrement de la séquence vidéo est possible sur PC via un adaptateur vidéo USB (optionnel). Le logiciel développé par Framiral, « FramVideo » permet un enregistrement rapide et aisé des nystagmus observés en vidéoscopie.

Le masque léger, avec sa sangle élastique réglable, épouse confortablement le visage du patient.